Un poème pour un gouverneur

Publié le par Ludisabelle

Je reprend d'anciens poèmes écris pendant un jeu sur ordi, les royaumes renaissants. Mon perso était entre autre une "poète" :

 

Allongée dans la rosée
D’une aurore toute d’or
La Dame de par son âme
S’enfuit de ce monde ci.

Par delà monts et vals
L’esprit fol, l’aigle vole
Vers les cimes qui culminent
Voit un faîte et s’y arrête.

Il peut voir du promontoire
Des hommes toute la somme
De leur folie de leur oubli
Les engeances de leurs vengeances.

L’aigle pleure de tant de heurts
Baisse les yeux déjà trop vieux
Il repart quitte les remparts
Larmes sèches il sent une flèche ?

Un soldat, le bel exploit
L’avait en mire il se retire
A nouveau quitte une peau
Pour renaître en un bel hêtre.

Humain Animal Végétal
Nous tuons nous volons
Les essences les espérances
Nous mourrons nous nous tuons.

L’homme est un loup pour l’homme ?
L’homme est le pire des prédateurs !
Qui tue son prochain pour le plaisir,
Pour une foi ou un terrain.
Qui coupe les forêts pour de l’argent
Assèche les rivières fait monter les mers.
L’homme se tue il tue la planète,
Il emportera avec lui le secret de milles vies
Il emportera un univers…

Publié dans Archives diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article