Suis-je une mauvaise mère ?

Publié le par Isabelle Gabay

Le moment de la sieste est parfois devenu une corvée, pour Raphaël comme pour moi.

 terrible-two2.jpg

La dernière fois, il n'a pas voulu aller à la sieste. Il m'a regardé, en souriant timidement, et m'a dit "pas dodo". C'était si mignon, et, surtout, c'était la première fois. Alors moi, je me suis dit qu'il n'était pas fatigué, qu'il était conscient... Oui, sauf que non. Il n'a que deux ans, enfin à peine plus. 

 

Mais il n'a pas fait la sieste, on a joué, et vers 16h30 il a été intenable. Chiant. Vraiment très chiant. Du coup, à 17h ne tenant plus, je l'ai finalement envoyé dormir. Et il a dormi, bien sûr. A 18h30, je suis quand même allé le réveiller, parce que bon, j'avais fait une erreur en lui faisant faire la sieste plus tard, mais il fallait quand même qu'il garde un certain rythme.

 

Réveil en douceur, bien sûr ! Câlins, rires, jusqu'au moment où il a fait genre "je te mets une petite baffe". La première, ça ressemble à une caresse, puis il continue de plus en plus fort. On se bat beaucoup avec son père en ce moment car il tente régulièrement, il tape. Donc, gentiment, patiemment, à chaque fois je prenais sa main et je lui disais "non" de plus en plus fermement. Sauf qu'il a prit ça comme un jeu. Et à la 10ème fois...

Je suis sortie de mes gonds. Ça m'arrive assez rarement. Mais alors, là, je suis entrée dans une de ces fureurs.. J'ai cru ne plus l'aimer. J'ai cru que j'allais péter les plombs. Oui, j'y ai cru, et si vous saviez le mal que ça m'a fait ! 

Je l'ai giflé. Il a à peine deux ans, et je l'ai giflé. Je ne pensais pas qu'un jour je le ferais. Enfin, si, je me disais bien qu'un jour ou l'autre je lui retournerais une mandale, mais je pensais que ce serait plus tard, quand il serait ado, qu'il comprendrait ce qu'une bonne baffe veut dire et surtout le pourquoi du geste.

Mais j’ai craqué. Il était là, étendu dans son lit, je venais le réveiller tout en douceur, tout en câlins, et il a dépassé la limite. Ma limite. J’étais si mal. J’ai crié, j’ai pleuré. J’ai compris plus tard que je n’aurais jamais dû pleurer devant lui. Il a comprit tout de suite que c’était une faiblesse, et a été encore plus infernal. Je me suis calmée, je ne sais comment. Il s’est calmé. On a continué à jouer tranquillement pendant une demi-heure, comme s’il ne s’était rien passé du tout.

 

Quand mon mari est rentré, je lui ai refilé le bébé (au sens propre comme au figuré), je lui ai refilé le Grand, et je suis allée une demi-heure dans ma chambre, seule. J’ai pleuré. J’ai décompressé, j’ai fais le vide, j’ai fais la part des choses. Et surtout je me sis dit que je ne recommencerais plus…Mais je ne sais pas, je n’en suis pas sûre. Le Terrible Two ne fait que commencer ?

 

Publié dans Raphaêl

Commenter cet article

linette 07/11/2012 23:45


pas de panique ma belle, tout cela est bien normal. Nous sommes bien humaines et parfois la goutte d'eau fait déborder le vase... Ce qui m'a fait le plus de mal ? Un jour, ma fille aînée s'est
mise à pleurer après que j'aie crié un peu plus fort que d'habitude, trop fort et elle m'a dit entre 2 gros sanglots : "maman tu m'as fait peur".... J'étais mal, très mal, et pourtant je ne
l'avais pas touchée. J'ai eu le sentiment d'être un vrai bourreau psychologique ! Courage, on arrive de mieux en mieux à "prendre sur soi" face à ces petits terribles !

Isabelle Gabay 08/11/2012 12:44



Ah oi ça doit foutre un choc ce genre de phrase !


Le mien ne parle pas encore, mais je vois quand il a de vraies sanglots, de grosses larmes, et là j'ai le coeur brisé chaque fois. Je le console, mais j'attends quand même après la punition, car
sinon il va en profiter ^^


Des fois il se roule par terre et hurle j'ai jamais vu ça ^^



labonoccaz 07/11/2012 20:17


coucou ma belle, non, tu n'est pas une mauvaise mère, je te rassure, cela arrive parfois de pétér un peu les plombs comme on dit, j'ai eu la même réaction que toi la première fois où j'ai mis une
petite fessée à polo, je m'en suis voulue des heures encore après, c'était aussi pour une histoire de dodo, il prenait un malin plaisir à se relever dès que je fermais la porte (c'était pour le
coucher du soir, on avait fait le calin, lit la petite histoire et tout et tout), après au moins 4 ou 5 fois où j'avais crier et dit que çà m'amusait pas du tout, qu'il faisait nuit et qu'il
fallait dormir, rien à faire, alors j'ai mis sa première petite féssée (je dis petite car çà l'a fait rire mais il est plus ressorti du lit après, en gros, je pense qu'il voulait tester mes
nerfs, lol) t(inquiète pas gros bisous 

Isabelle Gabay 08/11/2012 12:43



Salut !


Heureusement aujourd'hui il est chez la nounou toute la journée, ça va me reposer un peu ! Et hier ça c'est plutôt bien passé "pour une fois". Avant, c'était le contraire, ça se passait toujours
bien, j'étais pas préparée à ça mdr !


Il faut que j'arrive moi à me sentir plus zen parce que dès qu'il sent une faille (fatigue ou alors que mon mari et moi on n'est pas d'accords) il en profite de suite !


Bises et merci pour ton témoignage !



Yzo91 07/11/2012 16:08


Ca fait un moment qu'Anais nous teste et taper et jeter font partie de ces activites préférées. On ne cede pas mais ce n'est pas toujours facile de ne pas craquer

Isabelle Gabay 07/11/2012 17:26



ah oui c'est clair, super dur en fait ^^7Surtput que c'est sur la durée c'est pas juste une fois ^^