Soldats morts en Afghanistan : Quelle issue possible ?

Publié le par Ludisabelle

Encore 4 soldats morts en Afghanistan cette semaine. Le bilan s’alourdit, et chaque fois, ce sont des morts qui auraient sans doute pu être évitées. Et nous ne comptons pas les blessés : cette fois, huit d’entre eux sont considérés dans un état grave. Quand cela va-t-il s’arrêter ?

soldat-francais-afghanistan.jpg

Photo prise sur le site de Paris Match

 

Les soldats en question étaient dans leur base, et ont semble-t-il été tués par un soldat en uniforme Afghan. Ce qui laisse à penser qu’il y a des infiltrés dans la nouvelle armée, celle-là même que forme actuellement notre armée française.

 

Les conditions terribles de ce que l’on peut appeler un massacre, voire même une exécution, font froid dans le dos. Il y avait les guets apens, les kamikazes, mais là la guerre prend une autre tournure, depuis quelques temps. Les militaires américains avaient déjà subi des pertes dans des conditions qui semblent similaires, à savoir tués par des infiltrés.

 

La question donc du retour de nos troupes se pose. Actuellement, les soldats français de l’OTAN continuent de sécuriser les zones tout en formant la nouvelle armée afghane, pour que le pays puisse ensuite « se débrouiller » seul.

 

Nicolas Sarkozy, qui s’est exprimé sur la question, a d’ores et déjà prit la décision de suspendre toutes les opérations, que ce soit les mouvements de troupes, combats mais aussi la formation. Il n’exclut pas un retrait anticipé des troupes, dans les mois qui viennent, alors qu’elles devaient rentrer en 2014.

Main mise politique en vue des élections à venir ? Tout d’un coup, le chef d’état prendrait conscience que les soldats français risquent leur vie ? Il n’y a pas si longtemps, il disait en substance que les soldats savaient qu’ils risquaient leur vie en allant au front, qu’ils mourraient dans l’exercice de leur fonction, en faisant leur devoir. A moins de 100 jours du vote des français, il pourrait donc prendre la décision d’anticiper le retrait des troupes, mettant l’OTAN et le reste des troupes internationales encore sur place dans une situation plus difficile.

De plus, on sait déjà qu’un retrait total ne se fait pas en quelques jours. Et quelles en seraient les conséquences pour le pays ? Une recrudescence de la violence serait tout à fait probable…

Même des proches du président ont eu une réaction « anti retrait » en tout cas si celui-ci devait se faire trop rapidement.


Hollande, pour sa part, souhaite également un retrait, d’ici fin 2012, ce qui laisse un peu moins d’un an, en concertation avec les alliés.

Quelles seront les décisions qui seront prises dans les prochains jours, quelles en seront les conséquences ?

Et surtout, quel sera le résultat du rapport d’enquête diligentée par Nicolas Sarkozy ?

Publié dans Mes actualités

Commenter cet article