Prendre le temps de lire et d'écouter son prochain, de ne rien faire aussi !

Publié le par Isabelle Gabay

J'ai été inspirée par un billet que je viens de lire. Il provient d'une auteur, mais il parle de chacun de nous. je devrais dire il "nous" parle. Il nous interroge, nous pose une question essentielle.

 

"Et vous, quel temps donnez-vous à vos proches, à vos passions, à ce que vous aimez ?"


En lisant son billet, j'ai pensé à une rencontre que j'ai faite il y a un peu plus d'un an. Un homme passionné, qui m'a embarquée dans une asso dont il est le président. Une asso dans laquelle je me suis investie depuis, de plus en plus. Je me suis parfois demandé pourquoi celle là plutôt qu'une autre.

Elle m'a permis, depuis que j'y suis, de beaucoup écouter, justement, car je ne connaissais rien du tout au sujet à ce moment. Me taire, observer, apprendre, apporter ce que je savais faire ou même apprendre à faire pour l'apporter ensuite.

J'ai rencontré de nombreuses personnes, qui m'ont enrichie, avec elles je me suis cultivée, j'ai appris à réfléchir aussi sur des sujets que j'abordais peu.

J'ai lu beaucoup aussi, je lis encore (STOOOOOOP). Et je continue d'apprendre.

 

J'ai pensé aussi, en lisant l'article de Sonia, à mes amis que je vois peu. Tous ceux à qui j'ai dit récemment ou il y a longtemps "faut qu'on se prenne un café ensemble" ou alors "venez à la maison prendre un repas", et à qui je n'ai jamais donné de date.

Je me suis dit qu'il fallait que je prenne mon téléphone pour leur parler, les revoir enfin. Prendre le temps de les inviter, de bavarder.

 

Et enfin, j'ai tenté de répondre à sa question sur les enfants :

 

Avez-vous vraiment envie d’enseigner ces valeurs infructueuses à vos enfants ?


Non, je n'ai pas envie que mes enfants soient "stressés", connectés à tout moment, qu'ils vivent à 200 à l'heure sans prendre le temps de regarder les oiseaux.

 

Alors quand mon fils s'est réveillé, j'ai laché mon ordi, planqué les téléphones et l'ipad, et j'ai pris du plaisir à jouer à des jeux simples : on a regardé les oiseaux picorer et tenter de trouver un peu de chaleur dans la haie, on a lu un livre, et bricolé.

 

Demain, sans doute, mes bonnes résolutions se seront envolées et mon téléphone me bipera dès que je recevrais un mail que je ne pourrais pas attendre de lire. Pendant ce temps, les arbres continueront de pousser et je ne verrais pas les fleurs de mon jardin éclore lentement.

 

Alors c'est décidé, désormais, les pauses se feront plus longues. 

 

Vous aussi, faites une pause et dites moi ce que vous ressentez (après la pause :p)

Publié dans Témoignages de mamans

Commenter cet article

Oscara 13/03/2013 22:52


Comme c'est difficile de garder contact, de maintenir les liens... Je ne sais pas pourquoi...

Isabelle Gabay 25/03/2013 14:45



Oui parfois on se dit qu'on remet à demain et finalement on oublie !



maman est occupée 13/03/2013 15:18


Je crois que le problème de notre génération, c'est le temps ou plutôt le manque de temps. J'ai l'impression de devoir gérer plein de choses à la fois, de ne pas pouvoir aller au fond des choses
par manque de temps.

Isabelle Gabay 13/03/2013 16:58



Oui moi aussi je m'engage dans de nombreuses choses, assos ou autres et au final j'ai l'impression de ne pas en faire la moitié ou pas assez bien comme je le voudrais...


Et en plus je culpabilise de moins m"occuper des enfants.



labonoccaz 13/03/2013 10:52


coucou, je me reconnais totalement dans ton article et depuis peu, j'ai un peu levé pied face à l'ordi, cet aprèm (c'est la dernière fois que je serais en repos le mercredi, pour mon passage au
35 h00 en avril j'ai du changer de jour de repos j'aurais le mardi)je vais faire ma terasse, j'ai dela chance qu'il fasse beau alors je vais en profiter, bisous 

Isabelle Gabay 13/03/2013 12:40



Coucou toi ! 


Oui finalement profiter un peu de son temps c'est important. les papiers s'entassent, les visites s'espacent, et finalement je ne suis pas plus heureuse ! :p


Grosses bises et courage !!