Pourquoi vous votez blanc ?

Publié le par Simplement moi

Pour répondre à cette question, il faut d'abord la retourner, l'expliciter.

 

Donner la "définition" du vote blanc.

vote-blanc.jpg

Photo prise ici : http://www.cagou.com/blog/100-nouvelle-caledonie/presidentielle-la-tentation-du-vote-blanc/

 

Le vote blanc est le fait d'introduire dans l'urne (il y aussi une touche sur certaines machines à voter) un bulletin sans aucun nom.

Cela équivaut à dire : Je veux voter, je ne me désintéresse pas de la politique, ni du principe des élections, mais je ne choisis pas de candidat.

 

Mais le vote blanc n'est pas reconnu. Il est connu, c'est à dire que son nombre est inscrit sur les procès verbaux mais ce vote n'est pas reconnu comme bulletin exprimé.

 

Alors, puisqu'il n'est pas reconnu, pourquoi vouloir voter blanc ?

 

Ici, j'ai trouvé cet extrait :

 

Les problèmes posés par la reconnaissance du vote blanc

En France, selon l'article 7 de la Constitution, le président de la République est élu "à la majorité des suffrages exprimés". Or, le vote blanc n'est pas considéré comme un suffrage exprimé et ce pour plusieurs raisons. Si les bulletins blancs étaient comptabilisés, un candidat pourrait alors être élu sans obtenir forcément la majorité absolue. La légitimité de l'élu serait alors en question. De même, lors des élections législatives, comptabiliser le vote blanc reviendrait-il à laisser des places vides à l'Assemblée nationale ? Le débat reste ouvert.

 

Voilà peut être pourquoi on ne valdie pas les bulletins blancs...

 

Alors, tous ceux qui ne veulent pas choisir entre des candidats, prenons ici le deuxième tour des élections présidentielles. Tous ceux qui ne veulent pas choisir entre Sarkozy et Hollande, que font ils ? S'abstenir ?

 

L'abstention n'est pas une bonne solution, car cela renie le droit de vote, que l'on a eu du mal à obtenir (surtout nous, les femmes). L'abstention veut dire qu'on s'en fout, qu'on n'a pas d'opinion. Or, ceux qui voudraient la reconnaissance du vote blanc ont réellement une conscience politque et veulent que leur choix soit connu.

 

Mais pourquoi voter blanc, pourquoi ne pas choisir un candidat ? Certains disent "je voterais pour le moins mauvais" ou encore "je voterais pour que Untel soit battu".

 

Comme Mélanchon le demande à ses électeurs, se saisir du bulletin Hollande pour voter contre Sarko. Mais ne pas voter blanc.

Seulement voilà, une partie ne suivra pas les consignes. Celles de MLP non plus ne seront pas forcément suivies par tous ses électeurs (que ce soient des électeurs d'opinion réelle, de dégoût de la politique actuelle ou autre).

 

Ce que je voudrais comprendre, c'est comment et pourquoi, avec le nombre de candidats qui se présentent( 10 quand même cette année), certains ne se retrouvent pas encore ?

 

J'ai entendu qu'il fallait arrêter ce clivage droite / gauche. C'est ce que propose le centre, et il n'a pourtant pas recueilli beaucoup de voix !

 

Alors, ceux qui votent blanc, qu'attendez-vous d'un candidat ? Pourquoi, parmi les 10 du premier tour, aucun ne vous contentait ?

 Y aura-t-il un jour une per sonne qui selon vous aura les critères pour que vous votiez pour lui (mais du coup, contentera-t-il tous ceux qui votent blanc à l'heure actuelle ?)

Est-ce que voter blanc, pour vous, c'est exprimer autre chose que le refus des candidats en lice ?

 

personnellement, j'ai quand même du mal à croire que vue la panoplie de candiats, leurs politiques et programmes, leur charisme ou non, les nouveaux partis qui se créent régulièrement, il y ait encore des personnes qui ne veulent pas choisir !

 

Alors, je vous invite à réagir et à dire ce qui se passe dans le respect de tous !

 

 

  j'ai découvert qu'une associatione xistait pour la reconnaissance du vote blanc, aussi je donne son url :

http://www.vote-blanc.org/index.php?lng=fr

Publié dans Mes actualités

Commenter cet article

François de Martino alias Haroun 25/10/2012 16:36


Bonjour,


J'ai lu votre article par hasard et je suis du nombre de ceux qui s'abstiennent de voter.


J'ai toujours voté depuis que j'en ai eu le devoir et le droit. J'ai cessé après avoir mis dans une enveloppe maudite le bulletin, maudit aussi, de Jacques Chirac au second tour de la
présidentielle de 2002. Non pas que le candidat ou la forme et la couleur des enveloppes méritent une quelconque malédiction mais avions-nous vraiment le choix.


Je lutte pour faire reconnaître le vote blanc ET l'abstention qui, chez certains électeurs, ont la même signification de base. Je ne veux pas être trompé et content. Bien sur que le devoir de
voter est important mais n'est-ce pas être complice d'un système vicié que de faire semblant d'y croire.


Oui, nous avions 10 candidats, mais combien d'entre eux sont crédibles ? Si nous retirons les extrémistes de droite et de gauche, à la fois anachroniques et dangereux, celui qui veut coloniser
Mars, il n'en reste que 3 ou 4 qui vendent les mêmes produits dans des emballages différents. Hollande ne fait-il pas la même austérité qu'aurait fait Sarkozy ou Dupont Aignan ? Nous n'avons pas
le choix et nous assistons à une parodie de démocratie.


La démocratie, dont on parle beaucoup mais qui n'existe pas plus chez nous que dans les républiques bananières africaines ou des Antilles, est une corruption de la République disait Platon. Pour
qu'elle ne le soit pas, il faut rendre aux citoyens le devoir de responsabilité qu'ils n'ont plus et faire que la politique ne soit plus le jouet de professionnels mais de citoyens responsables à
qui leurs concitoyens demanderont des comptes pour leurs fautes et qui payeront pour cela.


Je revoterai lorsque le référendum, qui fera naître une VIème République, nous sera proposé et si sa Constitution nous mettra à l'abri de la captation des pouvoirs par des hommes ou des partis.


Compliqué, je sais, mais il est encore permis de rêver, même aux abstentionnistes.


Merci pour votre article.

Isabelle Gabay 26/10/2012 12:52



Bonjour à vous !


Merci pour votre témoignage, c'est toujours intéressant de connaître les points de vue de tous.


En effet, en 2002, guère le choix du candidat final, certains disent justement que c'est la faute de trop d'abstention, beaucoup n'étaient pas allés voter au premier tour. La donne aurait-elle
était différente s'il y avait eu plus de votants dès le premier tour ?


Quoi qu'il en soit, beaucoup regretent maintenant l'habituel duel gauche/droite. Les plans de rigueurs, il faut les mettre en place, car au delà des opinions, c'est la survie de la France et du
peu d'emplois qui restent que l'on doit sauvegarder. Mais il y a des manières différentes de les appliquer. Espérons que notre gouvernement actuel s'en sorte...


Quand à la démocratie, il ya de nombreuses villes qui mettent en place "la démocratie participative", les conseils de quartiers, ou autres structures de ce genre pour donner la parole aux
habitants et recueillir leurs avis au niveau municipal. Là encore, je souhaiterais que ces voix soient réellement entendues et que ce principe deviennent universel dans toutes les villes,
justement pour redonner au peuple son pouvoir (à défaut de décision, au moins de consultation, autrement que par un vote une fois de temps en temps...)


Merci encore pour votre témoignage, si vous souhaitez écrire un article pour qu'il soit diffusé sur mon blog, vous pouvez me le faire parvenir par formulaire de contact, après relecture je le
publierais probablement !


A bientôt



nessa 01/05/2012 23:27


ah fermenton fait ta pub chez toi aussi lol   l'autre dimanche j'ai eu peu  mon loulou avait rammasé des petites fleurs et il voulait absolument les mettre dans l'enveloppe !!!
...bisous   belle nuit et un brin de muguet pour porter chance ....

Ludisabelle 07/05/2012 14:22



Merci pour le muguet !


Je n'ai pas voté blmanc, j'ai juste cherché à comprendre ceux qui le font..


Grosses bises !



sasou 29/04/2012 10:01


en effet tres bonne reflexion si il n est pas pris en compte au final l abstention parle plus! Bref on ce droit de vote on se doit de l'utiliser meme si les choix peuvent s averer difficile je
sais que j irais toutefois voter bizzzzzzzzzz

Ludisabelle 07/05/2012 14:24



Oui, j'aimerais bien quand même que le vote blanc soit prit en compte.


Pour le second tour, il est de 5% des votants. Si on rajoute à ça les 20% d'abstention (qui auraient peut être voté blanc si cela était compté), ça fait quand même un peu de monde finalement !


Bref, je vais continuer à y penser, même si moi je milite pour François Hollande !


A bientôt !