Poèmes pour le duché

Publié le par Ludisabelle

Chevaliers,

A vos épées !

Allez chercher

Vos destriers !

Et vous archers,

Que soient bandés,

Vos bras musclés,

La guerre est là !

 

Pour la patrie !

Plus de répit !

Nous sommes partis !

De rage emplis,

Car l’ennemi

Que je maudis

Nous a trahi !

La guerre est là !

 

Vois ces fêlons,

Que de bâtons

Nous menaçons !

Ils supplieront,

Mais nous vengeons

Ceux qu’nous aimons,

Point de pardon !

La guerre est là !

 

Allons soldats !

Tous au combat !

Gardez courage !

Pour ce carnage !

 

 

  ------

 

Un homme s’avance fier et droit,

Un grand seigneur de par l’apparat.

Derrière lui travaillent dans l’ombre,

Hommes et femmes, un bon nombre.

 

Certains rechignent à l’écouter,

D’autres insultent, poing levé,

Auparavant, ceux qui l’aimaient,

Continuent juste pour ce qu’il est.

 

Le visage grave, il prend parole,

Bien peu de fois il joue ce rôle,

Aux alentours, d’aucuns s’affolent,

Car de sa seule voix il les étiole.

 

Que voyons nous de son mandat ?

Un grand courage, et grande foi.

Pour ne pas plaire aux villageois

D’un duché qui rien ne voit.

 

Un homme repartira, fier et droit,

Un grand seigneur, de par l’apparat,

Derrière lui seront encor ses amis,

Et l’aimeront parce qu’il est lui.

 

  

Publié dans Archives diverses

Commenter cet article