Poème d'été...

Publié le par Ludisabelle

Le clapotis de l’eau se fait entendre,

Les animaux se réveillent engourdis,

L’herbe humide d’une douce pluie,

C’est la vie que le soleil engendre.

 

Mais la lumière est bien plus vive,

Et la chaleur déjà se fait sentir,

La matinée semble vouloir fuir,

Toute la nature semble attentive.

 

Puis, soudainement, plus un bruit.

Seuls les criquets chantent encor,

Même le ruisseau alangui s’endort,

Car il est midi, enfin le soleil luit.

 

Les heures passent tout doucement,

Un oiseau se permet un murmure,

Le soir annonce bientôt la fermeture

Le premier jour d’été s’en va lentement.

Publié dans Archives diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article