Mon fils n'est pas un Ange...mais un démon !

Publié le par Isabelle Gabay

Voilà. Cela faisait des mois, en fait, précisément deux ans et 4 jours que je croyais que mon fils était un ange. On l'a appelé Raphaël, sait-on jamais, peut-être que ce serait un prénom prédestiné ?

Aujourd’hui, j'ai découvert que c'est un démon !!!

canaille
Deux ans qu'il nous faisait de jolis sourires, qu'il mangeait gentiment, qu'il jouait gentiment, disait bonjour, au revoir, bref, deux ans paisibles. Pas de problèmes de dents, pas de soucis pour le coucher, même pas besoin d'un "rituel", le rituel, pour nous, c'était de lui dire qu'il allait faire dodo. Et hop, il se couchait et il dormait.


Depuis la naissance de Gabriel, évidement, c'est normal, il en fait un peu trop. Autant parfois, toujours angélique, il lui fait son petit bisou, il fait genre je lui passe la lingette (merci Laet Tib), bref, il cache son jeu...

Hier, déjà, son côté démoniaque a commencé à émerger. Doucement, mais sûrement...Vas-y que je te jette du yaourt par terre, histoire de rire un peu. Sous le regard de son père, qui ne rigole pas du tout...

Mais alors aujourd'hui, il a montré sa capacité à générer le chaos...

Réveil de très bonne heure, pour commencer, histoire que la journée de maman soit loooooongue... Bon, pas grave, je le rejoins dans sa chambre et fait mine de jouer tout en continuant de somnoler dans son lit. Bon, enfin, essayer, car avec les voitures sur le nez c'est dur de dormir, mais passons.

A l'aire de jeux, il refuse toujours de jouer avec les p’tits copains, reste seul dans son coin (bon, ça je commence à avoir l'habitude) et refuse bien sûr de prêter sa balle (ben tient, ça promet le partage à la maison avec le Petit).

Bon, petit répits, il a mangé super bien, sans s'en mettre partout. Faut dire que les pâtes oignon/épaule/reblochon de maman ça se gaspille pas.

Prise d'une bonne intention, après le repas, vu que le Grand n'a pas l'air fatigué, je décide de continuer à ratisser le jardin et ramasser les feuilles mortes, qui se ramassent à la pelle (enfin, non à la main).

Alors, déjà, faut ranger les balles colorées parce que bon, y en a partout qui se mêlent aux feuilles... On les range (JE les range) dans la coquille bleue qui sert de couvercle au bac à sable. Lui, le faux ange, rit en les rejetant dehors.

Bon, je souris, je respire, faut bien qu'il s'amuse hein ?

Finalement, vu que je vais plus vite que lui, elles finissent enfin toutes dans la coquille. J'enfourche donc mon râteau, et continue le travail commencé la veille, faire des tas de feuilles par ci par là, et tranquillement ramener la poubelle près d’un tas pour l’y mettre.

Tranquillement. Ben là, j’aurais pas dû ! J’entends soudain des rires, ceux de Raphaël qui s’éclate. Là encore, je suis tout sourire moi aussi, c’est si bon de l’entendre ! Et je me retourne…. Vous savez à quoi il s’amusait le gredin ?

Les pieds dans un tas de sable, il se baisse, ramasse une bonne quantité de feuilles, et les jette en l’air en tournant sur lui-même !!!

Maman : Non mais t’es sérieux là ????

 Raphaël, sourire angélique de rigueur, mais ne sachant quand même pas trop… : Oui !

Bon, de toute façon, il est dans sa phase du Oui et Non sans trop que ça corresponde à la question. Bref. Ok, allez, on le laisse s’amuser et étaler les feuilles que j’avais amassées. Je vais faire différemment : je fais un tas, je le mets à la poubelle, je refais un tas, je le mets à la poub….

Là, j’entends LE bruit… Vous connaissez le bruit des balles qui roulent doucement sur le plastique d’une coquille de bac à sable, et se répandent en une pluie sur le sol et se mélangent aux feuilles mortes ? Ben moi, ça y est, je le connais.

Et lui, toujours tout sourire, qui commence à les étaler encore plus, histoire d’être sûr que ce sera pas facile de les ranger à nouveau !

Bon, je finis de mettre mes deux tas (de feuilles) dans la poubelle, et je décide de faire autre chose. Genre, de modifier mon statut Facebook sur l’ordi en râlant un peu. Histoire de pas me défouler… Alors, évidement, il me rejoint à l’intérieur (ce serait trop facile sinon) et joue juste à côté du lit de Petit, avec des jeux bien bruyants…

Maman : File dehors ou alors arrête de faire du bruit, tu vas réveiller ton frère…

Raphaël : Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiinnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn

Bon, il va dehors, mais juste devant sur la terrasse…

Et je l’entends rire. Mais rire bien, hein, aux éclats. Ok, il fait encore une bêtise ? Non non, il est juste accroupi à côté de ma brave chienne Ondine, et la dépoile. Oui. Il la dépoile par poignée, ça le fait rire, elle beaucoup moins. Du coup, elle se déplace, se recouche. Il la suit, la re dépoile et rigole.

(Ondine st un Husky malinois de 14 ans et demi, qui perd ses poils dès que la température dépasse les 20°, mais à grosses touffes)

Hum, je sens qu’elle va finir par vraiment mal le prendre…

Allez, hop, c’est l’heure de la sieste pour lui, et de faire mes tests culinaires pour moi ! Enfin un peu de calme !

 

Publié dans Raphaêl

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

ah là là, çà promet effectivement, mais c'est tellement beau un rire d'enfant, tiens, çà mle fait penser à une anecdote de thomas quand il était petit, un beau matin pendant que je faisais le
ménage, je ne l'avais pas vu grimper sur la table de la cuisine, il devait avoir environ deux ans 1/2 car il allait pas encore à l'école, l'entendant rire, je me relève et je vois notre chat plus
bouger, thomas venait d'arracher le tue mouche qui pendouillait de la lumière et de le coller su le dos du chat !!! j'ai cru que j'hallucinait, mais non, je sais pas comment il avait fait mais il
l'avait fait, et je te raconte pas le pauvre chat quna dj'ai du lui enlever ce fameux papier tue mouche, bisous
Répondre
I


looool !


Nan mais franchement, ils sont sacrément patiens nos animaux de compagnie !!!


Le papier tue mouche, ton chat a dû adorer !


Mais tu as raison, leurs rires nous font craquer ! Hier, il a volé un pain au lait au chocolat. VOyant ma tête, il s'est approché et, la bouche pleine (et qui débordait, tout ce qui était dedans
je pouvais pas le lui reprendre), il est venu me faire un smack (beurk) mais c'était tellement mignon le coup du bisou pour pas que je le gronde que ça a marché, j'éi éclaté de rire, et lui ai
laissé le tout !


 



L

mon dieu que ca fait du bien de rire (oups pardon !). Dis toi que tous les enfants suivent les mêmes phases de développement (c'est NORMAAAL) et que bientôt il se chamaillera avec son ch'ti frère
et ce sera à qui arrachera le plus de poils à cette pauvre chienne...
Répondre
I


Héhé, tu as bien raison de rire ! Je riais aussi en écrivant l'article !


Par contre, la chienne sera plus là d'ici là je pense, mais on prendra un chat, il saura filer à l'anglaise ^^


 



M

Elle a de la patience, ta chienne...


et toi aussi !^^
Répondre
I


ah oui, faut dire que ma vieille chienne a été super patiente cet après-midi, d'autant qu'il lui en fait voir de plus en plus !


Moi, c'est que le début, faut que je m'habitue ^^