Mardi est politique #7 : l'écologie en bonne place !

Publié le par Ludisabelle

Il y a eu, quand même, une prise de conscience environnementale ces dernières années.
486379788
Depuis quelques temps, l'écologie n'est plus un vain mot, les français ont compris qu'il fallait vraiment faire quelque chose pour la planète, et que même à l'échelle de la France, on pouvait facilement faire des choses.
Moi même, il y a quelques années, j'avais une rubrique "petits gestes écologiques". Faute de temps, j'avoue l'avoir arrêtée, mais je continue chez moi d'observer des règles simples pour réduire mes déchets, utiliser le compostage, réduire les factures d'électricité ou de gaz, bref, réduire mon Empreinte écologique.

Certains politiciens l'ont compris sur le tard et proposent des mesures pour leur campagne électorale. Mais n’ont pourtant jamais rien fait. D’autres ont déjà fait des promesses, souvenez-vous, grenelle de l’environnement, budget alloué, et rien n’a été fait, je dirais même au contraire…

Penchons nous sur le Parti Socialiste. Vous savez que je milite, ce n’est pas une nouvelle. Mais tout de même, prenez d’ores et déjà les résultats de ce parti concernant l’écologie.
Chaque élu PS a eu à cœur de faire de l’écologie un vrai cheval de bataille, et les moyens alloués, dans les villes dirigées par des élus PS, ou dans les régions ont été réellement utilisés pour de vraies causes écolos.


Evidement, le plus bel exemple est la région Poitou-Charentes. Comme le rappelais Ségolène Royal récemment dans un article de Libé : «J'ai été classée par l'Europe première région écologique.» Pourquoi ?

  • Première région de France pour les émissions de gaz carbonique par habitant
  • Sur le plan photovoltaïque, puisque j’ai été la toute première région d’Europe à mobiliser la Banque européenne d’investissements.
  • C’est ma région qui s’est engagée la première dans ce plan photovoltaïque,
  • J’ai été la première à construire le lycée de l’après-pétrole, c'est-à-dire le premier lycée entièrement à énergies renouvelables,
  • J’ai été la seule région d’Europe à avoir sortir des chaînes de fabrication la voiture électrique.
  • On fabrique aussi les biocarburants de troisième génération à partir d’algues pour ne pas consommer de productions agricoles qui sont d’abord destinées à l’alimentation des humains,

Citons aussi Laurent Fabius, qui a tant fait pour le développement durable !
Il est 1er adjoint au maire à Grand Quevilly, chargé du pôle Finances et développement durable. De nombreuses choses sont faites dans cette ville, impulsée par cet élu qui a toujours eu à cœur l’écologie, tout en gardant un équilibre financier réel.


Il existe d’ailleurs, au sein du PS, le Pôle écologique.
« Le pôle écologique du PS regroupe des élus et des militants socialistes de toutes générations, régions et sensibilités qui agissent pour que leur parti tire profondément dans sa rénovation les conséquences de la crise écologique et climatique sur le devenir des sociétés humaines. Parce que la question sociale et la question environnementale sont les deux faces d'une même médaille. »


Maintenant, voici les propositions de François Hollande concernant l’écologie :


Je veux faire de la France la nation de l'excellence environnementale

 

  • 41 :Je préserverai l’indépendance de la France tout en diversifiant nos sources d’énergie. J’engagerai la réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité de 75% à 50% à l’horizon 2025, en garantissant la sûreté maximale des installations et en poursuivant la modernisation de notre industrie nucléaire. Je favoriserai la montée en puissance des énergies renouvelables en soutenant la création et le développement de filières industrielles dans ce secteur. La France respectera ses engagements internationaux pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Dans ce contexte, je fermerai la centrale de Fessenheim et je poursuivrai l’achèvement du chantier de Flamanville (EPR).

 

  • 42 : Je ferai adopter une nouvelle tarification progressive de l’eau, de l’électricité et du gaz afin de garantir l’accès de tous à ces biens essentiels et d’inciter à une consommation responsable. Elle permettra de faire sortir de la précarité énergétique 8 millions de Français.

 

  • 43 : Je lancerai un vaste plan qui permettra à 1 million de logements par an de bénéficier d’une isolation thermique de qualité. Seront ainsi créés des dizaines de milliers d’emplois. Les économies de chauffage qui en découleront redonneront du pouvoir d’achat aux ménages.

Voilà un vaste programme qui nécessitera l’énergie (verte) de tous !


Alors pour que l’écologie reste un thème fort car c’est notre avenir qui est jeu, suivez le guide !

Publié dans Mes actualités

Commenter cet article