Mardi est politique #4 : Les Meetings de campagne

Publié le par Ludisabelle

"Mon projet, je le présenterai à la fin du mois. Mais vous en connaissez les grandes lignes. Il tient en 3 mots : le redressement, la justice et l’espérance." Phrase extraite du discours de François Hollande, Mérignac le 4 janvier 2012.

 

On y est.

 

Dans la campagne présidentielle.

Jusqu'à présent, avec le parti socialiste, on était dans les primaires. Puis, avec l'ensemble des partis, on était dans les candidatures, plus ou  moins secrètes, plus ou moins réalistes ou réalisables.

 

A présent, on est dans le vif du sujet, dans la campagne en elle-même.

 

Hollande.jpg

 

Coup d'envoi : François Hollande, que tout le monde juge à présent plus offensif, plus présent. Un journaliste a même dit de lui que c'était un tribun remarquable, en parlant de son meeting de Mérignac.

 

Vous pouvez trouver l'intégralité du Meeting sur son site de campagne.

 

Les meetings vont maintenant s'enchaîner pour tout le monde. le prochain de Hollande sera au Bourget, le dimanche 22 janvier, à partir de 13h30.

 

Tous les candidats sont sur le pied de guerre, même si pour certains, il n'est pas exclu qu'ils ne puissent simplement pas se présenter, faute des 500 signatures.

"Nous ne serions plus en démocratie si je n'avais pas les 500 signatures" dit Marine Le Pen.

Christine Boutin, quand à elle, bientôt sur le chemin de Compostelle, dit "« Je suis absolument déterminée, j'irai jusqu'au bout car il s'agit d'une attaque contre la démocratie. Je vais m'engager très directement »"

 

Cela devient donc également un argument de campagne évident.

 

Mais les français n'ont peut être pas envie d'entendre les candidats (potentiels ou avérés) parler d'un nombre de signatures. En effet, si ce sujet est bel est bien important, et mérite qu'on y accorde toute notre attention, je pense que c'est justement en dehors de la période des élections qu'il faut y travailler et en parler. Ce n'est pas le jour J, le jour où l'on doit faire des propositions concrètes pour relever la France, que l'on doit se demander comment faire aux prochaines élections pour ne pas avoir ce même problème. D'autant que cela fait des énnes que la question se pose.

 

Alors, lequel de nos candidats va donc parler concrètement de ses projets pour la France ? François Hollande, peut-être, lors de son prochain meeting, ou lors d'un autre rendez-vous ? Il nous l'a promi pour avant la fin du mois. Promesse électorale sera-t-elle tenue ?


Rendez-vous au Bourget pour le savoir !

 

 

 

Publié dans Mes actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

belbe 10/01/2012 09:16


Et Cantona ?

Ludisabelle 10/01/2012 13:18



Oui, j'ai vu ça, il a fait la Une de Libé hier non ??