Témoignage de Maman : accouchement en urgence par césarienne

Publié le par Isabelle Gabay

Témoignage de Maman déménage, blogueuse qui se joint à moi dans ce "recueil" de récits !

 

 

 

Posté le 15-01-2006 à 09:45 

Ça y est Elouan et Mayeul sont nés le 8/1 à 2h54 et 2h55 à 33SA + 2j. Ils étaient presses de venir : j'ai eu les premières contractions 3h avant l'accouchement. 
Elouan pesait 2.320 kg et Mayeul 2.150 kg. Ils ont crie à la naissance et j'ai pu les voir 1 min.Je sais qu'il fallait agir vite pour les sauver mais la séparation a été atroce pour moi.

Mayeul n'arrêtait pas de pleurer et de serrer mon doigt, je n'ai pu le regarder que quelques instants avant qu'ils ne l'emmènent en réa.

Elouan, a crié à la naissance mais quand je suis ressortie du bloc après avoir été recousue, il ne bougeait pas, il était endormi, les infirmières m'ont dit qu'il allait bien mais il n'arrivait pas à respirer seul, il y avait un énorme masque à oxygène sur sa tête.

Les jumeaux m'ont donc écoutée : je leur avais dit de ne pas sortir avant 2006 et de peser + de 2kg.

Ils vont bien, Mayeul est toujours dans sa couveuse et Elouan est dans un berceau. Ils respirent seuls mais ne mangent pas encore sans sonde. Ils sont toujours en néonat. Mais on peut leur donner le bain, les prendre...

Je suis contente car ils sont en vie mais j'aurais tellement voulu un vrai accouchement par voie basse. Je voulais rester avec mes bébés, qu'on me les pose sur le ventre et les allaiter. Et le lien maternel dans tout ça?

Après la césarienne, j'ai été montée en salle de réveil, les infirmières me demandaient comment j'allais mais je m'en fichais complètement, la seule chose que je voulais c'était voir mes jumeaux.

Je suis restée seule pendant quelques heures qui m'ont semblé durer des années. Mon mari n'était pas là. J'ai su plus tard que les infirmières avaient prétendu que je resterais en salle de réveil pendant des heures et lui ont conseillé d'aller dormir. Mais j'ai rapidement été redescendue dans ma chambre, où j'ai attendu seule alors que j'avais besoin de voir mes bébés et de la présence de mon mari.

J'ai rapidement réussi à me lever pour m'asseoir dans un fauteuil roulant et aller les voir. J'avais des douleurs atroces à chaque minuscule mouvement mais j'aurais supporté n'importe quoi pour voir mes bébés.

Quand je les ai revus, ils n'étaient pas dans la même chambre. Ils étaient tous les deux dans une couveuse, sous assistance respiratoire. Ils étaient minuscules mais je n'ai pas eu de choc en les voyant. Je m'étais préparée et ma sage femme m'avait montré un prématuré avant mon accouchement. Cela m'a beaucoup aidée car quand j'ai vu le prématuré, j'ai vraiment été sous le choc de voir un bébé si minuscule et si fragile mais tellement beau et vivant.

Après, nous sommes allés les voir plusieurs fois par jour. Tout allait bien, jusqu'au jour où l'infirmière m'a annoncé qu'Elouan avait de l'eau dans les poumons et qu'il faudrait peut être l'opérer, sauf si l'eau s'en allait toute seule, dans ce cas tout irait bien. Elles ont eu la délicatesse de me laisser seule à le regarder dans sa couveuse.

Mais heureusement l'eau est partie seule de ses poumons. A partir de ce moment là, ils ont commencé à faire des petits progrès tous les jours. J'ai pu enfin les prendre contre moi en peau à peau. Il fallait rester 1h sans bouger pendant qu'ils mangeaient par un tube relié directement à leur estomac.

De mon côté, j'avais du mal à dormir sans mes bébés, j'avais aussi atrocement mal à ma cicatrice dès que je faisais le moindre mouvement. Mais au bout d'un jour, les infirmières ont estimé que je n'avais plus besoin de fauteuil roulant pour monter voir Elouan et Mayeul. J'y allais donc en surmontant ma douleur encore très vive à chaque pas. Un soir, je suis tombée dans l'escalier, j'étais seule, étendue dans l'escalier, ma cicatrice me faisait encore plus mal, mais j'ai réussi à me relever, ce n'était pas grave mais j'ai eu peur de ne plus pouvoir aller voir mes bébés.

J'ai commencé à tirer mon lait, ils étaient encore trop petits pour téter mais je voulais les allaiter à tout prix.

Mes parents ont été les premières à venir nous voir. Mais ils n'ont pas pu voir les jumeaux, nous avons insité car ils venaient de l'étranger et ne pourraient pas refaire le voyage avant de longues semaines. Dans certaines chambres de néonat, il y avait une vitre et les visiteurs pouvaient voir les prémas. Mais nous n'avons pas été autorisés à leur montrer les petits enfants, ils sont repartis. Je me rends compte que je n'ai pas été sympa avec eux lors de leur visite, pourtant ils avaient fait tout ce chemin pour me voir mais j'étais à bout et supportais mal les visites.

Au bout de 10 jours nous avons demandé un transfert dans une néonat plus près de chez nous. Les jumeaux ont été déposés côte à côte dans une seule couveuse. Ils étaient trop mignons, je me suis demandée pourquoi ils n'étaient pas tout le temps dans la même couveuse, c'est beaucoup plus rassurant pour eux. Nous sommes passés dans les couloirs de l'hôpital, je suivais le brancardier qui poussait la couveuse, ils avaient mis un drap pour cacher la couveuse, je ne comprenais pas pourquoi, j'étais fière de mes bébés, je voulais les montrer à tout le monde.

Dans l'ambulance, j'ai du voyager à l'avant, je n'ai pas pu rester à côté des bébés.

Nous sommes arrivés à la néonat de Neuilly. Là les chambres étaient beaucoup plus petites qu'à Poissy. Il devait y avoir 7 bébés dans une pièce de 20 m². Tout le monde pouvait nous voir. Il y avait les bruit incessant des alarmes des machines auxquelles les bébés étaient reliés. En rentrant chez moi, je pensais à mes pauvres bébés obligés de dormir dans cette chambre surpeuplée, bruyante et exiguë et j'avais mal.

J'ai commencé à les allaiter, mais une des infirmières n'était pas sympa, c'était vraiment dur d'allaiter de si petits bébés qui n'avaient pas beaucoup de force pour téter mais j'y suis arrivée. Je les ai allaités quelques semaines et puis j'ai du arrêter car ils pleuraient de faim après la tétée et j'ai du prendre des anti inflammatoires pendant 1 mois. Je pensais qu'après un mois il n'était pas possible de recommencer l'allaitement. J'ai appris des années plus tard qu'il y avait moyen de recommencer à allaiter même après quelques mois d'arrêt.


Je les trouve très beaux et suis très contente.

Posté le 30-01-2006 à 19:25 

Apres plus de 3 semaines, ils vont rentrer demain. 
Tout va bien ils pèsent 2.5 et 2.4kg. Ils sont bien éveilles et ont déjà des caractères différents. Elouan est + gourmand il prend mieux et on l'entend plus. Mayeul râle moins quand on le savonne ou le change mais il tète - bien, il préfère les biberons.


Ces dernières semaines ont été fatigantes avec tous les AR en néonat et en plus j'étais malade. Mais demain on sera sans doute encore plus occupes mais ce sera différent, on sera plus libres, moins observés.

Posté le 02-04-2006 à 11:35 

Voila ils vont avoir 3 mois (nés à 33 SA), tout se passe très bien mais je trouve qu'ils ne se ressemblent pas du tout. Sauf peut être quand ils ont leurs cagoules.
Enfin ils ont 600gr d'écart.
Je n'ai toujours pas les résultats de mon placenta, j'ai appelé Poissy il y a 1 mois ils n'avaient rien, vu le temps passe en transfert entre services je n'ai pas réessayé.

J'ai eu une grossesse mono choriale bi-amniotique avec un STT à 22 SA. Mais je sais que dans de rares cas 2 œufs peuvent se coller en debout de grossesse et donner l'illusion d'une mono.

Posté le 19-04-2006 à 22:46 

L'hôpital m'a appelle aujourd'hui. Il n'y avait qu'1 seul placenta donc ce sont des mono zygotes.
Mais même dans ce cas il part qu'il y a 2 cas tous les 100 ans ou ce sont des faux.
Enfin ici je pense que ce sont des vrais.

Elouan

Mayeul

Naissance : 2,320kg et 45cm
1 mois : 3,020kg et 48,5cm 
2 mois : 4,120kg et 51cm
3 mois : 5,260kg et 55cm
4 mois : 6,500kg et 60cm
5 mois : 7,350kg et 64cm
6 mois : 7,950kg et 68cm
8 mois : 9,000kg et 69,5cm
11 mois : 9,400kg et 72,5cm
14 mois : 10,000kg et 76cm
17 mois : 11,650kg et 81cm

Naissance : 2,120kg et 43cm
1 mois : 2,770kg et 47cm 
2 mois : 3,600kg et 51cm
3 mois : 4,610kg et 53cm
4 mois : 5,650kg et 59,5cm
5 mois : 6,800kg et 63cm
6 mois : 7,440kg et 68cm
8 mois : 8,500kg et 69cm
11 mois : 8,900kg et 73cm
14 mois : 9,600kg et 75,5cm
17 mois : 10,950kg et 82cm

jumeaux-prema-couveuse-33-SA.JPGjumeaux-neonat.JPG

 

Vous pouvez retrouver son article et pleins d'autres sur son blog 

petit-beurre-carre-180.png

 

Publié dans Témoignages de mamans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article