Brèves d'Hyper #8 : Et vous, quelle maman "courses" êtes-vous ?

Publié le par Simplement moi

En hypermarché, comme je le raconte souvent, il y a totue sorte de clients. Et plus encore, il y a toute sorte de maman. Bon, j'englobe aussi les papas, même si c'est plus rare d'en voir quand même, ou alors de les voir intervenir.

 

Et oui, les enfants, en hypermarché, c'est pas facile facile, et les réactions nous font parfois sourire, ou encore nous choque, comme le cas de cette maman qui a fait si peur à son enfant.

 

Voilà donc un petit éventail de ce que l'on peut voir quand on travaille en Hypermarché :

 

La maman ferme et autoritaire :

 

Elle n'a pas besoin de hausser le ton. Elle ne répète jamais trois fois, car à la deuxième, les enfants ont comprit qu'il fallait stopper là. J'ai eu l'exmple samedi dernier, d'une maman de deux petites filles, ben je peux vous dire que ça rigolait pas.

Au moindre caprice ou même en cas de tentative, le ton est coupant, net, et n'offre aucune réplique.

 

L'avantage : la maman faisait ses courses vite, plus ou moins tranquillement (c'est à dire sans être distraite de trop par ses enfants). Les enfants en général ne tentent même pas de faire un caprice pour avoir quelque chose.

L'inconvénient : Bon, on l'aura comprit, les courses, c'est pas un moment de détente pendant lequel on s'amuse ou on découvre des choses nouvelles, pas le droit de poser des questions !

 

La maman cool :

 

On voit plutôt en général des assistantes maternelles. Elles ont pas mal d'expérience et amène les enfants presque chaque jour faire les courses, prendre les yaourth du jour, le goûter. Eux, ça leur fait une sortie avant ou après le parc de jeux.

Le plus souvent, les enfants sont super obéissants, mais aussi souriant, posent des questions (et ont les réponses), disent même bonjour au personnel !

 

l'avantage : La maman ou l'AM fait ses courses relativement vite, c'est à dire sansperdre du temps, mais sans faire la course pour autant. Rien n'est oublié, les enfants sont polis, ne font pas de caprice.

L'inconvénient : Je n'arrive pas à en trouver, mais vous peut-être ?

 

La maman débordée :


De celles-là, on en voit régulièrement. Et j'en ferais peut-être partie d'ailleurs ! Les mamans acceptent d'emblée que leur enfant aille au rayon jouet, les laissent toucher à tout, font un peu de réprimende pour dire que, mais n'ont en fait aucune autorité. (Elles en ont peut-être à la maison, d'ailleurs, mais parfois selon les lieux c'est différent !). En général, on retrouve le bambin avec un jouet dont l'emballage est déchiré, ou avec un pain au chocolat dans la bouche !

 

L'avantage : La maman ne s'en occupe pas trop trop, elle le laisse faire sa vie et essaie de faire ses courses.

L'inconvénient : En général, la maman repart avec au moins un jouet pas cher ou un truc à grignoter qui n'était pas prévu. Les courses durent une plombe car il faut négocier régulièrement avec l'enfant. parfois, il y a des pleurs voire mêm de gros caprices.

 

La maman qui ne gère absolument pas :


Elle, c'est par exemple celle dont je parlais dans mon précédent article. Elle parle mal à son ous es enfants (parfois tellement mal qu'on est choqué, mais on ne peut malheureusement rien dire ni faire). Elle peut le tirer par le bras. Souvent, au bout d'un moment elle en a marre et le laisse partir n'importe où.

 

L'avantage : Aucun à mon avis.

L'inconvénient : Régulièrement, cela se termine à l'accueil du magasin : soit l'enfant est partit et s'est perdu suivant son âge (parfois très très jeune), soit il a "volé" (sans même se rendre compte que c'est mal suivant l'âge encore). Dans le magasin, c'est des caprices bruyants où la mère hurle plus qu'elle ne parle. L'enfant est triste, le moment est une corvée autant pour l'un que pour l'autre.

 

Et moi dans tout ça ?

 

Pour l'instant, c'est surtout Papa qui fait les courses, maman travaille trop ! Mais Raphaël est pour l'instant toujours dans le caddie, donc ça facilite les choses.

Vu que je bosse en grande distribution, il a l'habitude, depuis son deuxième mois, de venir presque chaque semaine faire les courses. Et puis, on va aussi dans des magasins de meubles ou autre. Donc, autant dire qu'il est très familiarisé avec cet univers.

 

Pour les caprices, on n'y échapera pas au début, alors comment allons nous réagir... Vous le saurez quand je vous le raconterais, quand il sera plus grand !


Et vous alors ?

Publié dans Mes actualités

Commenter cet article

AnnaPoubelle 23/04/2012 11:46


Bah moi pareil, le petit est toujours dans le caddie et il adore faire les courses!


Maintenant que j'ai repris le boulot, c'est papa qui s'y colle, il avait très peur la première fois que le Loup ne pleure ou fasse un caprice, et puis finalement il s'est éclaté, du coup il y va
avec le sourire! Pourvu que ça dure^^

Ludisabelle 23/04/2012 18:51



Coucou !


En général, si il est comme ça dès le début y a pas de raison que ça change !


Et au mloindre lui parler fermement mais calmement sans céder en général ç amarche ! J'ai vu un père le faire, ça m'a bluffée ! J'espère savoir faire preuve d'autant de flegme !


Bises