Échec et poker : points communs

Publié le par Isabelle Gabay

Article invité

 

Les échecs et le poker n'ont à priori pas grand chose en commun.

 

Le jeu d'échec est un jeu qui se pratique avec un plateau appelé échiquier sur lequel sont disposés deux jeux (généralement un noir et un blanc) de 16 pièces ayant des rôles et déplacements spécifiques et se joue uniquement à deux avec un autre humain ou contre un ordinateur.

 

Le poker appartient lui à une famille de jeu qui se pratique avec un jeu de 54 cartes. Il se joue en 1 contre 1 ou à plusieurs (jusqu’à 10 joueurs) et met en jeu des sommes d'argent matérialisées par des jetons. Il peut se jouer entre amis ou se jouer en ligne où l'on trouve d'ailleurs de plus en plus de site internet (http://www.pokerstars.fr) pour y jouer. Le but des deux jeux est opposé puisque l'un mene au pur jeu tandis que l'autre amene à ramasser le pactole.

 

Pourtant, quand on y regarde de plus près, ces deux jeux en apparence opposés ont beaucoup de points communs. A commencer par la stratégie dont les joueurs doivent faire preuve pour remporter les parties. Au même titre qu'un joueur d'échec mettra en place une combinaison de déplacement pour mener son adversaire à l'échec et mat, un joueur de poker joue aussi bien avec son jeu en main qu'avec celui, qu'il devine, dans les mains de ses adversaires et il doit faire preuve d'une réflexion pure très vive comme aux échecs pour deviner le contenu.

 

Il est vrai que peu de joueurs d'échecs jouent au poker et pourtant leur connaissance en stratégie serait très utile. De même manière, un joueur d’échec doit rester impassible devant son adversaire tout comme un joueur de poker ne doit pas trahir son jeu en faisant un sourire ou un geste qui sera interprété par les plus grands observateurs.

 

Ces deux jeux, qui ont donc très peu en commun, font du peu de similitudes un atout qui pourrait être très intéressant pour un adepte de l'un ou l'autre des disciplines à comparer ses compétences entre les deux jeux. De plus, les grands noms des joueurs d'échecs étaient autrefois (il y a une cinquantaine d'année) adulés tout comme le sont aujourd'hui les vainqueurs des grands tournois internationaux comme le WSOP (World Series Of Poker) ou le WPT (World Poker Tour).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article