Comment je fais avancer mon fils…

Publié le par Isabelle Gabay

La dernière fois, j'ai écrit un article sur le royal Kids de Sénart qui vient d'ouvrir ses portes. En commentaire une personne me demandait si ce n'était pas trop difficile de faire partir mon fils. En réalité, je ne m'étais jamais vraiment posé cette question. Tout se passe très naturellement avec mon fils, qui ne m'a jamais fait des caprices pour partir d'un endroit.

parc de jeux pour enfants Royal Kids 10

Alors j'ai un peu réfléchi, et en répondant à ce commentaire je me suis rendu compte que je faisais toujours positiver mon fils :


Je ne lui dis pas que l'on part d'un endroit, je lui dis toujours on va à tel autre endroit je vais explique :


Quand on est à une aire de jeux, par exemple, je le projette vers le futur et je lui dis qu'on va rentrer à la maison pour prendre le gouter par exemple, ou pour jouer aux voitures. Je lui demande aussi de dire au revoir aux autres enfants qui sont là, le simple faîte de leur faire le geste c'est pour lui le signe qu'on part.

Et puis avec mon fils, c'est tellement facile ! Il suffit de lui demander si il a faim ! :p c'est mon fils il a toujours faim c'est un ventre sur pattes alors la dernière fois que nous sommes retournés au Royal kids avec des amis et à 19 heures au moment  de partir, tout naturellement, j'ai demandé à mon fils s'il avait faim. Bien sûr qu'il avait faim ! Donc ni une ni deux on a enfilé les bottes, le manteau, et nous sommes rentrés à la maison.

Mais de la même manière, si Mon fils prend dans la main un objet qui ne doit pas par exemple parce qu'il est trop fragile, je ne vais pas au combat avec lui pour lui faire lâcher. Au contraire, je lui propose toujours une alternative. Si je vois qu'il a la télécommande en main, je vais prendre une voiture et jouer avec. Intrigué il va vouloir lui aussi jouer à la voiture. Je lui fais alors remarquer qu'il a la télécommande et qu'il faut qu'il la pose sur la table, c'est qu'il fait immédiatement pour pouvoir jouer à la voiture avec moi.

Ce n'est pas toujours aussi simple, bien évidemment. Parfois il y a des Ralerie des pleurs et même moi je perds souvent patience. Mais pourtant il est tellement simple d'avancer de cette façon, en lui proposant toujours autre chose et non pas en lui disant que c'est la fin de quelque chose en fait je le fait toujours positiver et regarder devant lui. Je ne m'étais jamais vraiment rendu compte que je faisais ça, c'est vraiment C'est vraiment tout récemment que j'en ai pris conscience.

Et vous comment faites-vous avancer vos enfants ?

Commenter cet article

Vinie 20/02/2013 16:45


C'est une très bonne méthode. Je crois que je fais pareil avec mes Garçons et ça marche plutôt bien :)

Isabelle Gabay 13/03/2013 13:28



merci (j'avais zappé celui là ?)