Au menu d'hier, spectacle de comptine, feu à la maison, couches et pinatas !

Publié le par Isabelle Gabay

Hier a été une longue journée remplie d'imprévus, de surprises, et d'autres choses non improvisées...


Tout a commencé un peu après le réveil. Lever comme d'habitude vers 7h30 pour finir de préparer Raphaël. Ce matin, c'est un peu la fête car je l'emmène pour la première fois à un spectacle de comptines pour les enfants, à Paris. Il nous fut partir de la maison vers 8h30 pour arriver là bas à 10h, histoire d'être un peu en avance pour récupérer les billets, et surtout essayer d'avoir une bonne place devant.

 

Sauf que... Sauf que si réussir à l'habiller vite a été plutôt facile, il a décidé de jouer dans ma chambre. Soit. Je file dans la salle de bain pour m'occuper de Gabriel qui bien sûr nous accompagne. Même pas le temps de me maquiller, il est déjà 8h10 il faut encore mettre tout le monde en manteau chaussures et enfourner le lot dans la voiture. 

Je m'apprête à descendre les escaliers, Raphaël sur mes pas quand je sens une drôle d’odeur… L’odeur de brûlé… Je ne me pose même pas la question d’où ça peut venir ! Notre ange a déjà tenté plusieurs fois de mettre le feu à notre maison par ce subterfuge !

Nous avons dans notre chambre un abat jour et plus petit il s’amusait à y mettre dedans tout ce qu’il trouvait à proximité, malgré nos grondements et nos petites punitions. Finalement, il a arrêté de le faire pendant longtemps jusqu’à ce matin là…

Me voilà donc à courir dans ma chambre, Gabriel dans les bras, vociférant déjà contre Raphaël qui tout penaud ne comprend pas bien ce qui se passe et me suit... Je jette pose le bébé sur mon lit, éteins la lumière, et tente, dans le noir, d’enlever ce qu’il y a dans l’abat-jour. Une chaussette sale, un coussinet d’allaitement, une pince à cheveux, un tube de pommade, et encore deux ou trois choses diverses…

divers2-4861.JPG divers2-4862.JPG

Je file dans la salle d’eau pour mettre tout ça dans le lavabo, toujours bien sûr en engueulant mon fils, mais bon pas trop fort non plus parce qu’il comprend pas vraiment pourquoi je danse dans la chambre en tapant du pied sur la chaussette sale toute rouge et incandescente…

Bref, je m’accroupie et lui explique qu’il ne faut vraiment jamais rien mettre là, blablabla, et il a bien compris que c’était une grosse bêtise car le temps que je range tout, il avait filé se mettre au lit…

Je le récupère, séance de bisous pour oublier tout ça, et maintenant qu’on n’est plus en avance du tout va falloir se dépêcher un peu…

Sauf que… Mon fils, qui commence pourtant à bien faire pipi aux toilettes, une fois dans la voiture, je sens une autre odeur pas très ragoutante. Pas dangereuse, mais par contre encore une belle perte de temps ! Allez, zou, je le change et je vous passe les détails d’un caca puant qui ressemble étrangement de consistance à la soupe ingurgitée la veille.

Enfin, nous voilà tous en voiture près de la gare à chercher en vain un emplacement de stationnement, comme tout le monde. Finalement, j’opte pour un emplacement courte durée (ah bon 5h c’est pas considéré comme une courte durée ?). 75€ d’amende si je me fait papillonner, mais bon, quand il faut il faut, je peux pas me permettre d’être à la bourre pour ce premier spectacle.

Dans le rer, je me débarrasse enfin de toutes mes affaires en discutant avec mon voisin qui prenait le même train. Bio dynamisme, Demeter, notre conversation a été plutôt verte, pendant que les deux enfants sages souriaient à tout le monde. Tout d’un coup j’ai une révélation. Je n’ai acheté qu’un seul billet pour la représentation ! Ben oui, d’habitude, je paye mais mon fils ne paye pas, trop jeune ! Mais bien sûr, là c’est un spectacle pour lui donc il paye ! Pas grave, j’ai ma cb, je lui prendrais son billet, ça prendra juste une ou deux minutes de plus…

Sauf que. Et oui, encore ! Sauf qu’à la comédie St Michel, sachez-le, ils ne prennent pas la CB ! J’ai dû faire l’aumône auprès d’une maman mais heureusement mon amie est arrivée pile à ce moment là et a pu me dépanner.

Bon, le spectacle en lui-même est un peu cher pour ce que c’est, donc je n’en parlerais pas, de toute façon vous avez le lieu, le jour et l’heure, à vous de vous renseigner si vous voulez, perso j’ai pas trouvé qu’il y avait des masses d’interaction, et j’aurais préféré que la salle soit plus conviviale (tous sur des poufs ou des coussins par terre, sur la scène, ça aurait mieux, d’autant qu’il n’y avait pas grand monde…

Quand à mon fils… Devinez ce qu’il a fait pendant presque tout le spectacle ? Premièrement, il a dragué au moins deux ou trois grandes filles (au moins 6 mois ou 1 an de plus que lui). Deuxièmement, il a fait, avec les rehausseurs qu’il trouvait, un parcours de motricité (ben tient) dans l’allée. Bref, il a entendu les comptines, mais les a-t-il vraiment écoutées j’en doute ! EN tout cas les jeux de mains c’était « très peu pour moi » !

On va au café ensuite, on passe un bon moment, et je rentre chez moi. L’après-midi, je dois confectionner pour la première fois des pinatas pour le noël du quartier. Le Grand dort dans le RER, c’est à mourir de rire, le pauvre il est crevé et sursaute chaque fois que la porte s’ouvre. C’est super attendrissant, et il est allé au lit de suite en rentrant.

Donc, on a gonflé des ballons, mis du papier journal dessus (je remercie haut et fort le petit café dans la gare RER de savigny le temple pour nous avoir fourni en journaux) et vendredi matin on finit de les décorer et de les remplir.

L’après-midi touche à sa fin, Raphaël après sa sieste a bien joué, Gabriel a beaucoup rit et parlé. Une soirée seuls nous attends, le papa étant de sortie, il ne rentrera pas pour dîner. Je m’apprête à faire une savoureuse paëlla trouvée dans le placard (on fin fond du placard).

Sauf que… ! Elle est périmée depuis mars 2012 ! Ah ben bravo ! Ok, plan B, on fait chauffer des pâtes et on y rajoute de la crème fraîche. Mon grand a adoré, moi aussi. Dodo plus tôt que d’habitude après cette journée riche en rebondissements !

Au final, je suis heureuse de toutes ces péripéties, et surtout, quand j’ai couché Raphaël j’ai trouvé une couche toute sèche car il avait fait pipi aux toilettes souvent dans la journée, donc j’étais super fière de lui !!!

 

 

Publié dans Mes actualités

Commenter cet article

PetitDiable 10/12/2012 09:19


C'aurait été avec plaisir, mais après 35 ans de parisianisme, je suis partie dans un coin où il n'y a pas de poussette cafés...

Isabelle Gabay 12/12/2012 21:38



ah oui c'est vrai que tu n'es plus Parisienne mdr ! Tsss, même pas de poussette café dans ton bled ? Bah tu me diras, le seul où je suis allée dans Paris il était minuscule, on se gênait toutes
avec nos bambins, et le matos, mais l'ambiance était bonne.



PetitDiable 06/12/2012 20:04


J'adore la Comédie St Michel! Ils font de super stages de théâtre pour les enfants, ma Pouillette en a fait deux là bas et c'était super! 

Isabelle Gabay 10/12/2012 00:07



Salut !


Je connaissais pas du tout, la première fois que j'y allais ! En tout cas c'est chouette car pratique en rer, mais ça reste à 1h de chez moi !


Faudrait qu'on se retrouve dans un poussette café un de ces 4 si tu es de Paris ! 



Vinie 06/12/2012 19:50


Quelle journée !! :-/


 


Je ne comprend pas qu'ils ne prennent pas la CB à certains endroits... Perso, je n'ai jamais de monnaie sur moi, je paye tout par carte bleue !

Isabelle Gabay 10/12/2012 00:11



Oui, c'est clair, surtout un truc dans Paris, c'est fou !


Mais bon, tout est bien qui finit bien on a passé une super journée !