témoignage de maman : Apprentissage du pot

Publié le par Audrey (labonoccaz)

Voici un témoignage sur l'apprentissage du pot de labonoccaz 


laboneoccase.png

Bah, malheureusement, il n'y a pas vraiment de recette magique, car chaque enfant est différent et appréhende la propreté de manière différente.
Autant pour mon premier, l'apprentissage a été un calvaire que pour mon second une vrai partie de plaisir et de rigolade.
Pour mon premier, cela a été très long et fastidieux, j'ai profité de l'été pour enlever la couche en journée et lui montrer le pot, l'assoir dessus après les repas, avec un jouet ou un livre pour qu'il s'occupe, rien à faire, j'ai testé la culotte sans la couche pour qu'il se rende compte que la sensation du mouillé pas très agréable, non plus.
C'était juste une semaine avant sa première rentrée en maternelle que miracle, pour le pipi, il réclamait enfin le pot, il a par contre fallu attendre jusqu'à ses 4 ans pour la propreté la nuit.
Et je te raconte pas pour le caca, il a fait parti de ces enfants qui se traumatisait à l'idée que quelque chose d'eux tombait et refusait donc de faire tomber "la chose", il a fallu aller jusqu'aux laxatifs tellement il s'était constipé.
Enfin, pour le deuxième "toto le pitre" à croire que dès son plus jeune âge, l'idée de faire des bétises étaient dèjà ancré dans ses gênes, il a fallu d'une seule fois.
Je te raconte la scène : plein été, pique nique familial en plein air et pas de wc à l'horizon. Son papa s'est éloigné à un moment donné pour aller faire son petit besoin dans la nature et le petit (il avait 2 ans) l'a suivi, son père sur le coup était très géné mais thomas a voulu le recopier, il a baissé son petit short et comme il arrivait pas à enlever la couche il a demandé à son papa. Et il nous a fait son premier pipi hors couche comme çà.
Après, on s'est pris plusieurs fou rire avec son papa car dès que thomas avait envie de faire pipi, il courait  sur notre terrasse pour aller viser l'arbre, le plus dur, çà a été de lui montrer qu'on pouvait aussi viser dans le wc, et puis il a vite pris çà pour un jeu "maman, j'ai visé dans le trou !!!!" bon, il y a bien quelques fois où j'ai du aller essuyer à côté, mais pas grave, pour la grosse commission, du coup, on fait pareil, son papa a laissé la porte ouverte et thomas a voulu aussitôt l'imité.
Thomas a été ainsi donc propre y compris la nuit avant sa première rentrée en maternelle.
Tous les enfants sont différents.
Aujourd'hui, comme tu le sais mon premier est un ado, il est hyper réservé, l'a toujours été et s'enferme dans la salle de bain quand il va se doucher, le second, il a toujours fallu que je le calme car un de ses jeux préférés quand je recevais du monde était de venir baisser sa culotte devant tout le monde et montrer ses fesses ou son kiki, bon maintenant qu'il a 11 ans, il devient un peu plus pudique (ouf, lol).
Gros bisous
audrey
Merci beaucoup à Audrey pour ce récit amusant et plein d'enseignements ! De nombreuses phrases que je retrouve au fil des témoignages d'autres copines, qui arriveront bientôt compilés sous forme d'un seul article !
Si d'autres mamans veulent me laisser un témoignage sur ce sujet ou un autre, n'hésitez pas à m'envoyer un mail (isa.gab@hotmail.fr) ou à aller voir ici 

Publié dans Témoignages de mamans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article